DANS LES CLASSES DE MATERNELLES

Atelier philo « La Pensée Joueuse » : par le biais d’ateliers de philosophie, les enfants de 5 à 12 ans vont pouvoir se familiariser avec la pensée philosophique et s’ouvrir à l’esprit critique dans un cadre démocratique.

Ces ateliers se déroulent soit en classe, soit durant les stages (congés scolaires.)

« En chemin vers une co-éducation » (école-famille) : il s’agit d’un nouveau projet qui vise à (re)mailler le lien entre la famille et l’école dès 2,5 ans. Il permettra aux parents et aux enseignants de se découvrir “co-éducateurs” de l’enfant.

Il se déroule sous le mode ludique, en petits groupes afin de créer l’échange et le partage de savoirs dans un climat de confiance.

Jeu des 3 figures : le dispositif des 3 figures, développé par Serge TISSERON, a pour but de permettre à l’enfant d’explorer les 3 postures les plus fréquentes dans les jeux (sauveur, victime et bourreau).  Par le biais d’un atelier de théâtre, l’enfant va pouvoir créer une histoire sur base d’une image vue sur un écran.  Cette histoire sera traduite en saynètes qu’ils pourront jouer à tour de rôle. Le processus se déroule de manière démocratique et est essentiellement basé sur le langage psycho sensoriel de l’enfant.

Yoga Kidi (maternelles et primaires) : cet atelier est proposé aux classes de maternelle et primaire afin d’instaurer un climat classe serein, calme et disposé à l’apprentissage.

Les enfants sont répartis en petits groupes accompagnés de leur enseignant à raison de 50 min par semaine durant 5 semaines.

De petits outils de détente et d’ancrage sont laissés à l’enseignant afin qu’il puisse continuer à les utiliser en classe.

DANS LES CLASSES DE PRIMAIRES

Les Petits médiateurs : par le biais des outils du programme de l’Université de Paix, les enfants du cycle primaire vont découvrir une méthode de gestion des conflits basée sur le dialogue.  Cette approche s’appuie sur les 4 rouages du vivre ensemble, de la compréhension du ressenti, la communication de ses émotions et enfin la mise en action de la médiation.  Ces ateliers se déroulent en 3 ou 4 séances en collaboration directe avec l’enseignant qui sera amené à animer les ateliers par la suite.

« Stéphane, Marc, Laurine et les autres… » outils inspirés des 3 figures : l’objectif de l’outil développé par l’Open Ado est d’amener les participants à confronter leurs idées, développer un esprit critique, construire leur propre avis, augmenter leur confiance en soi et leur assertivité face aux autres.  Le harcèlement et le cyberharcèlement à l’école sont abordés via des situations fictives décrivant les points de vue des divers protagonistes.  Les élèves vont pouvoir découvrir les mécanismes qui permettent l’installation et la répétition d’une situation de harcèlement, identifier les signes de détresse, prendre conscience des émotions ressenties et leur impact, et proposer des pistes de solutions.  Cet atelier est proposé, en collaboration avec les enseignants de citoyenneté, aux élèves de 5ème et 6ème primaires.

DANS LES CLASSES DE SECONDAIRES

« Accro moi non plus » : lors de 2 ateliers de 2 heures, nous aborderons les mécanismes de consommation et d’influence du groupe, ainsi que la prise de risques.  Nous aborderons également avec les jeunes des stratégies sur le comment s’amuser sans abuser en lien direct avec le projet de prévention mené à l’Inc’Rock Festival.  Ce projet s’adresse aux élèves de 3ème et 4ème secondaires.

« Diff et bien plus » : tout en collaborant avec les enseignants et éducateurs de classes différenciées, nous proposons des ateliers de cohésion de classe à raison de 2 heures tous les 15 jours.  Les ateliers sont co-construits en fonction de la demande ou d’événements survenus entre 2 ateliers.  Ils ont pour objectif de permettre au jeune de prendre sa place au sein et en dehors de l’école, de le rendre acteur de sa vie scolaire, de développer l’estime de soi par l’expression, d’augmenter l’empathie et ainsi de limiter les violences ordinaires et le décrochage scolaire.

« Harcèlement » : en partenariat avec le centre de Planning Familial de Perwez, nous proposons deux ateliers de 2 x 2 heures, dont l’objectif principal est de réduire les violences singulières vécues par le jeune, de développer l’empathie et limiter les intimidations, voire le harcèlement.  Durant le premier atelier, nous aborderons la connaissance de soi et des autres qui amènera le jeune à prendre sa place et à coopérer; durant le second, nous découvrirons le mécanisme du harcèlement et les solutions pour l’éviter ou en sortir.

« Samosung » : par l’intermédiaire d’un smartphone participatif, les jeunes de 1ère et 2ème secondaires découvrent les diverses applications et en expérimentent les avantages et inconvénients.  Nous aborderons, par ce projet, les mécanismes du cyberharcèlement et ses dérivés mais aussi l’hypersexualisation.

Une animation peut aussi être proposée sur mesure dans des situations bien spécifiques. N’hésitez pas à nous contacter!

Personne de contact

Virginie Byloo
Educatrice spécialisée
virginie.byloo@amojeunest.be
010/81.38.17 – 0484/66.10.44